Quels sont les moyens économiques d’acheter une voiture en 2022 ?

De nos jours, la voiture est un moyen de déplacement d’une très grande importance. Cependant, malgré son utilité, plusieurs personnes n’arrivent pas à s’en procurer, et ce, pour défaut d’argent. Toutefois, il est bel et bien possible de réduire le coût d’achat et de location d’un véhicule électrique, thermique ou hybride, grâce aux nombreuses aides gouvernementales ou territoriales. 

Découvrez quelques moyens économiques susceptibles d’aider dans l’achat d’un véhicule en 2022.

La prime écologique 

Instauré par l’État en 2008, le bonus écologique est une assistance financière portée à l’endroit des Français pour les motiver dans l’achat ou la location (avec possibilité d’achat, ou pour une location d’au moins deux ans) d’une voiture neuve très économique et moins polluante.

Attribuée sans contraintes de ressources, cette aide est de façon classique destinée aux véhicules électriques (voitures ou camionnettes ayant un poids total autorisé inférieur ou égal à 3,5 tonnes) dont le taux d’émission de CO2 est inférieur ou égal à 20 g/km. En ce qui concerne les véhicules électriques d’occasion, la loi est entrée en application depuis juillet 2021.

Beaucoup se demandent sûrement à combien s’élève la subvention écologique en 2022. En raison de l’avènement de la covid-19, le gouvernement a pris la décision de maintenir les tarifs fixés en juillet 2021 jusqu’au 1er juillet 2022. Cette disposition tient compte de la voiture neuve achetée et octroie des sommes comprises entre 1 000 à 6 000 euros.

La subvention à la conversion

La Prime à la conversion, qui remplace depuis 2010 la Prime à la casse, est une subvention financière octroyée par l’État. Il s’agit d’une subvention accordée en 2022 en échange de la mise au rebut d’une ancienne voiture diésel ou à essence. Elle est utilisée lors de l’achat (acheté ou loué en LOA ou LLD) d’un véhicule d’occasion neuf ou « propre », peu importe son type. Cette technique d’achat est très en vogue et les solutions de leasing comme LOA et LLD sont de plus en plus utilisées.

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour bénéficier de cette subvention :

  • La voiture faisant l’objet d’achat ou de location (voiture de tourisme, véhicule utilitaire léger ou camionnette) ;
  • La marque et le modèle de véhicule repris ;
  • Les ressources pour le candidat (concernant le revenu fiscal de référence ou RFR) ;
  • Les taux d’émission de CO2 de la nouvelle voiture.

Il est primordial de noter que depuis le 1er juillet 2021, aucune voiture diésel ne peut bénéficier de la prime à la conversion. Uniquement les voitures essence Crit’Air 1 avec un niveau d’émissions de 127 g/km de CO2 peuvent espérer 1.500 ou 3.000 euros.

Les apports financiers du  gouvernement pour l’achat d’un véhicule électrique

Malgré la recrudescence des véhicules électriques dans le commerce, ils restent toutefois chers à l’achat. La bonne nouvelle est que les futurs acheteurs de modèles 100 % électriques peuvent compter sur les primes susceptibles de diminuer plus ou moins drastiquement le coût à l’achat.

Commençons par évoquer le dividende écologique, dont l’octroi offre la possibilité d’acheter ou de louer un véhicule électrique neuf (plutôt que d’occasion) dont les émissions de CO2 sont inférieures à 20 g/km.

La réduction, initialement prévue pour janvier 2022, a finalement été prolongée de six mois. Jusqu’au 30 juin 2022, une prime pouvant aller jusqu’à 6 000 € est disponible pour l’achat d’une voiture électrique neuve de moins de 45 000 €. Cependant, la prime est ramenée à zéro euro, avec un prix excédant 60.000 € sauf pour les engins utilitaires légers électriques. Une nouvelle réduction de la limite maximum (5 000 €) est prévue pour le 1er juillet 2022.

Jusqu’à la fin du mois de juillet 2022, l’aide pour les véhicules hybrides rechargeables reste à 1 000 €.  Ensuite, elle tombera à zéro (aide nulle à partir du 1er juillet 2022). De plus, acheter ou louer (longue durée ou en option) un véhicule plus propre sera possible grâce à l’obtention de la subvention à la conversion. Rigueur sera désormais mise sur les exigences.

Un prêt d’impôt pour l’aménagement de bornes de recharge électrique en 2022

Depuis 2014, l’État porte assistance financière à tout Français désireux d’acheter et d’installer des bornes de recharge pour voitures (électriques et hybrides rechargeables). Cet apport financier entre en ligne de compte du projet d’allocation de crédit d’impôt pour la transaction écologique. Il concerne les frais engagés depuis le 1er janvier 2021. Pour les contribuables résidant en France et installant un système de recharge à domicile, la limite de l’aide est de 300 €.

Les subventions nationales pour l’acquisition d’un véhicule hybride

Les véhicules hybrides se répartissent en deux classes : non rechargeables (ou simplement hybrides, non rechargeables à 100 %) et rechargeables. La première catégorie est composée de voitures logées aux mêmes enseignes que les véhicules thermiques traditionnels. En revanche, la seconde catégorie comporte des modèles électriques. De ce fait, une subvention à l’achat ou à la location est octroyée à certains véhicules hybrides, tandis que d’autres n’y ont pas droit.

Cela est particulièrement vrai pour les dividendes écologiques. Jusqu’en juin 2022, l’achat d’une voiture hybride rechargeable neuve (jusqu’à 50 000 € et offrant plus de 50 km de conduite autonome) vous fera bénéficier d’un bonus de 1 000 €. À compter du 1er juillet 2022, la distribution des subventions ne sera plus d’actualité. Les hybrides rechargeables ne font plus partie des systèmes d’assistance depuis le 1er janvier 2022. Cela ne concerne désormais que les véhicules électriques émettant au plus  20 g/km de CO2.

Les particuliers qui échangent en 2022 un véhicule polluant contre un véhicule hybride rechargeable neuf ou d’occasion récente peuvent bénéficier d’une prime à la conversion pouvant aller jusqu’à 5 000 € selon les ressources. Par contre, ceux qui effectuent l’achat ou la location d’une voiture hybride non rechargeable ne sont éligibles qu’à un « Bonus à la casse » de 3 000 €.

Les titulaires de véhicules hybrides rechargeables peuvent également bénéficier d’une subvention pour acheter ou installer une borne de recharge.

Les subventions d’État pour l’achat d’une voiture d’occasion

Des éco-incitations à l’achat de voitures particulières ou de camionnettes électriques d’occasion dont le taux d’émission de CO2 peut aller jusqu’à 20 g/km sont établies depuis décembre 2020. Le montant de l’aide est de 1 000 euros.

Les voitures d’occasion sont également éligibles aux primes de conversion. Les critères d’obtention sont :

  • la motorisation du véhicule ;
  • le taux d’émission de CO2 au kilomètre du véhicule (les plus polluants disqualifiés) ;
  • l’ancienneté de la voiture (tenir compte de la vignette Crit’Air qu’ils affichent).

L’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion est un événement qui en ravirait plus d’un. Si vous ne possédez pas un budget conséquent, les aides nationales ou locales se présentent à vous comme une meilleure option. Aussi nombreuses qu’elles soient, elles vous permettront d’acquérir votre première voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.