Safari en Tanzanie, à la découverte des animaux

La Tanzanie se différencie des autres destinations africaines par la beauté de ses plages. Elle tire aussi sa réputation de sa faune marine impressionnante que les safaristes découvriront durant leur séjour.

Quelques sites protégés comme les parcs nationaux du Serengeti et de Tarangire valent également un petit détour pendant un voyage en Tanzanie. Les routards seront ravis d’y rencontrer des rhinocéros et des éléphants.

L’archipel de Zanzibar, un joyau touristique tanzanien

L’archipel de Zanzibar est l’adresse incontournable lors d’un safari en Tanzanie. Ce paradis terrestre se compose de trois îles principales, dont Pemba réserve tant de surprises. Outre ses magnifiques plages, ce coin idyllique se démarque par ses animaux marins diversifiés. Pour les admirer, les visiteurs s’adonneront à la plongée. Équipés de masques et de tubas, ils partiront à la rencontre des raies manta, des barracudas et des mérous géants. De plus, ils seront comblés de bonheur en nageant avec des dauphins et des tortues. Au fond de l’océan, les explorateurs contempleront également des récifs coralliens qui s’étendent à perte de vue. L’île de Mafia vaut aussi un petit détour, ne serait-ce que pour observer des requins-baleines. À noter que la meilleure période pour y découvrir ces immenses cétacés s’étale d’octobre à avril.

Un safari mémorable dans le parc national du Serengeti

Pour poursuivre leur safari en Tanzanie, les routards exploreront un fascinant site protégé du pays, le parc national du Serengeti. Ce dernier est réputé pour ses immenses savanes d’environ 14 763 km² où vivent d’innombrables espèces d’animaux. Afin de mieux observer la faune du parc, les visiteurs se baladeront en voiture 4×4. À bord de ce véhicule, ils verront sûrement les « Big Five » d’Afrique comme le rhinocéros et l’éléphant. Les globe-trotters auront aussi l’occasion d’y admirer quelques groupes de léopards en train de chasser. Sur les lieux, ils seront émerveillés par la vitesse et la rapidité d’un guépard qui attrape sa proie. Pour immortaliser leur périple sur place, les voyageurs ne manqueront pas de prendre quelques photos de ces félins. En poursuivant leur promenade, ils trouveront certainement les gorges d’Olduvai. Celles-ci abritent des vestiges humains et des fossiles fauniques.

Le parc national de Tarangire, une adresse immanquable

Un safari en Tanzanie se termine au nord du pays où se trouve le parc national de Tarangire. Comme son nom l’indique, ce site est traversé par la rivière Tarangire où les visiteurs apercevront quelques troupeaux d’éléphants. À noter que le meilleur moment pour y observer une grande population de ces pachydermes s’étale d’août à octobre. Se balader sur les immenses savanes du parc permettra aussi aux routards de voir d’autres mammifères. Parmi eux, il y a des élands du Cap, des dik-diks et des koudous. Au cours de cette promenade, les voyageurs découvriront également différentes espèces d’arbres. Les baobabs font partie des plantes remarquables sur place. Il s’agit d’une espèce végétale pouvant vivre jusqu’à 800 ans. Ceux qui s’intéressent au domaine ornithologique sont invités à se rendre sur les lieux entre octobre et avril. Une large variété d’oiseaux migrateurs s’y trouve.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *