Réduire les embouteillages à Moscou avec un nouveau métro : toute une ville en attente

Au quotidien, le périphérique et les routes de Moscou sont bondés de véhicules, empêchant une circulation fluide. Il est devenu de plus en plus urgent pour les autorités de trouver une solution à ce problème. Pour ce faire, ces derniers ont eu l’idée d’agrandir et de moderniser le métro de Moscou. Ainsi, les habitants seront d’une certaine manière redirigée vers un autre moyen de transport. La réalisation de ce projet a débuté dans la même période que l’organisation de la coupe du monde 2018 qui a eu lieu en Russie.

Un grand chantier pour la construction du métro de Moscou

Pour agrandir et moderniser le métro moscovite, les pouvoirs publics devront débourser environ 265 millions. Ce projet vise à désengorger le périphérique et les artères de la ville. Une fois achevé. Le nouveau métro s’étendra sur plus de 450 kilomètres de lignes, avec au total 250 stations. Alors, il importe d’amener la population à remplacer le métro par la voiture. De cette manière, le trafic automobile sera réduit et la qualité de l’air qui circule à Moscou sera meilleure.

Cela dit, pour la capitale russe qui a plus de 12 millions d’habitants, sinon 14 millions avec l’aire urbaine, ce projet est primordial. Il faut aussi dire que Moscou est quand même classé au rang du troisième flux quotidien de personnes au monde après les villes de Tokyo et Séoul.

Un seul objectif : réduire le trafic automobile

Actuellement, il n’est pas possible de se rendre au centre-ville en métro en quittant l’extérieur du périphérique de Moscou. Il vous faudra utiliser la voiture. Toutefois, dès que les travaux seront achevés, il deviendra possible de parcourir un tel trajet en métro.

Effectivement, de nouvelles lignes seront construites de sorte à entourer la ville au point de relier la périphérie aux lignes qui existent déjà. De plus, on procédera à la création de nouvelles destinations dans la ville, pour augmenter le taux de desserte. Enfin, diverses anciennes stations seront remises à neuf afin qu’elles soient plus compétitives.

D’après les pouvoirs publics, ces travaux sont à même de favoriser la réduction d’environ 10 % du trafic routier. Cela dit, les travaux de construction du métro sont gérés par l’entreprise Transmashholding qui est dirigé par le puissant russo-ouzbek Iskander Makhmudov.

En dehors de l’agrandissement du métro de Moscou, les trains modernisés. En effet, il est prévu qu’ils soient équipés de wifi, de prises USB, et de systèmes d’isolation. Ainsi, tout se fera pour amener la population à remplacer les véhicules par le métro. À noter que les travaux s’achèveront en 2025.

Les plus grandes sources de financements des communes

Apports locaux

La plus importante source de financement des villes est l’ensemble des taxes pris en charge par la population. Dans les faits, cet ensemble comprend deux différentes taxes. La première est la taxe d’habitation qui est supportée par les populations de la ville. En ce qui concerne la deuxième, il s’agit de la taxe foncière qui est prise en charge par les populations qui détiennent des biens immobiliers. Cette taxe est calculée par les autorités en se référant à l’estimation du loyer auquel s’applique un taux précis préalablement fixé par la municipalité.

Contributions étatiques

Avec la décentralisation, l’État est tenu de contribuer au budget des communes. Il doit alors financer en partie le budget des villes avec un montant qui vient en complément aux taxes perçues, sur le plan local. Ce montant dépendant de la situation de chaque commune, les communes les moins riches sont les plus priorisées.

Le recours bancaire

Pour boucler leur budget, les communes peuvent recourir à des emprunts bancaires. Il s’agit là d’un mode de financement accessible à la municipalité. De ce fait, elle est bien encadrée, ce qui implique qu’il faut identifier les vrais besoins de la ville avant de l’envisager. À noter que ces besoins doivent concerner soit le manque de centres de loisirs, soit le manque d’équipements durables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.