Quel carburant choisir sur une voiture neuve ?

Pour faire suite à l’achat d’une voiture, l’approvisionnement en carburant est un point qui taraude l’esprit de ses potentiels détenteurs. Que votre voiture ait pour carburant du diésel, de l’essence, du GPL ou que celle-ci soit électrique ou hybride, vous devez connaître ses points forts ainsi que ses points faibles. 

À travers cet article, nous partageons avec vous quelques directives qui vous seront utiles afin de spécifier le carburant le plus adéquat à votre véhicule neuf.

Un aperçu sur les différents types de carburant pour votre véhicule

La voiture diésel, la voiture essence, la voiture GPL ainsi que la voiture hybride ou électrique sont les différents types de véhicules à carburant que vous pourrez vous procurer sur le marché de l’automobile. Cependant, afin de mieux choisir votre catégorie de carburant, vous devrez prendre en compte les notions ci-dessous.

Les véhicules qui utilisent du diésel

Il y a de cela peu de temps encore, ces types de véhicules n’avaient pas une expansion en France. Bien que le prix d’achat de ce type de véhicule soit plus ou moins onéreux que les véhicules à essence, vous en tirerez profit sur le long terme une fois l’achat effectué. Vous aurez droit à :

  • Une consommation en carburant moindre comparée à la voiture à essence. Soit environ 15% de moins ;
  • Effectuer moins de dépenses en ce qui concerne l’approvisionnement en carburant pour votre voiture (de surcroît avec le gazole qui a un prix modique) ;
  • Une évaluation inférieure à la revente ;

En général, l’utilisation des véhicules à diésel n’est pas vraiment profitable pour les petits conducteurs et les citadins. En effet, la rentabilité se fait constater lorsque ces derniers atteignent de façon approximative les 20 000 km/an et que leur motorisation est spécifique pour les voyages qui se font sur un nombre conséquent de kilomètres.

Les voitures diésel sont certes beaucoup écologiques, mais elles sont assourdissantes et leurs frais d’assurance sont élevés. Les sociétés d’assurance auto augmentent une marge de 10 voire 15% pour les voitures diésel. Cette cherté de souscription aux assurances s’explique par le fait que ces voitures demandent plus de moyens lors de sa réparation. En plus, elles sont aptes à être plus volées.

Les voitures qui utilisent de l’essence

Si vous ne possédez pas un gros budget, l’achat d’une voiture à essence est la meilleure option qui s’offre à vous. En effet, cette dernière vous permettra d’économiser dans l’intervalle de 1 000 à 2 500 € par rapport à une voiture à diésel. Pour la révision périodique et l’entretien de votre voiture à essence, vous aurez également à débourser des sommes insignifiantes.

En plus d’être adaptée pour la conduite sur de petites distances, la voiture essence est idéale pour les milieux urbains. Le moteur de ce véhicule n’atteint pas rapidement sa température optimale. À cela s’ajoute le fait qu’il n’est pas approprié pour rouler sur de longues distances.

Par ailleurs, sachez avant achat de votre voiture que la valeur financière du sans-plomb est plus expansive et que les moteurs essence en général s’épuisent en moins de temps.

Elle est également celle qui dégage le plus de CO2 et dans ce cas, vous êtes susceptible de payer des écotaxes.

Les voitures qui utilisent du gaz de pétrole liquéfié

Encore appelées les voitures GPL, celles-ci ne s’accordent qu’avec des moteurs qui fonctionnent avec de l’essence. La voiture GPL est le choix idéal pour ces personnes qui sont désireuses d’associer économie et écologie.

  • En plus de son titre de petit pollueur parmi ses confrères, ce véhicule limite les gaz à effet de serre ;
  • Avec des prix compris entre 0.70 € et 1 € le litre, le gaz de pétrole liquéfié est le moins coûteux.

Pour autant, les voitures à gaz de pétrole liquéfié possèdent des bémols, à commencer par les frais que vous pouvez débourser pour faire l’installation d’un kit de carburation et d’un réservoir particulier. Un autre inconvénient plus majeur que le précédent, ce sont les pompes à gaz de pétrole liquéfié qui ne sont pas très courantes dans les stations-service françaises.

Les voitures vertes : celles électriques et celles hybrides

Si les voitures hybrides et électriques sont désignées par l’appellation voitures vertes : c’est en raison de leurs aspects écologiques. En effet, les voitures électriques n’émettent pas de CO2 et celles hybrides n’en dégagent qu’une quantité très petite. Par-dessus leur hygiène, ces voitures présentent des caractéristiques spécifiques.

Les voitures électriques : un modèle économique

L’achat d’une voiture électrique nécessite de gros budgets, soit environ 20 000 €. Par contre, elle est très économique et avec la somme de 2 €, vous pouvez faire un rechargement pour une distance de 100 km comparativement à la voiture diésel qui coûte 8,5 €. En plus, l’entretien est réduit et le moteur s’affaiblit lentement : ce qui vous fera dépenser peu de frais dans sa réparation.

En plus d’offrir un confort de conduite, elles sont pour ainsi dire silencieuses et vous épargnent de faire un rang dans les stations-service pour être rechargé. Depuis votre maison, vous pouvez les recharger vous-même, mais à condition que vous soyez en possession du dispositif adéquat.

Par ailleurs, ces voitures possèdent une autonomie limitée. Ce qui ne plaît pas aux conducteurs qui effectuent de longues distances. En plus d’avoir peu de bornes de recharge, le temps de charge est de 10 heures tout au moins.

Les voitures hybrides

Ces types de voitures présentent des similitudes avec les points électriques, précisément en termes de prix d’achat, d’utilisation, d’entretien, d’hygiène et d’aisance. Elles ont généralement en leur possession deux moteurs : le principal qui peut abriter soit de l’essence ou du gazole et le secondaire qui est électrique.

La particularité de ce type de voiture permet :

  • D’économiser dans les cas d’embouteillages puisque la voiture à ce moment précis ne consomme ni de l’essence ni du gazole. Néanmoins, ce véhicule n’est pas intéressant sur les longs trajets ;
  • D’être indépendant à 100% à l’instar des voitures à essence ou à diésel.

Pour le choix de votre carburant, nous vous recommandons de vous baser un tant soit peu sur les atouts ainsi que les inconvénients de chaque type de carburant sans oublier le prix des réparations qui s’appliquent comme frais supplémentaires dont nous avons fait mention dans cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.