Les différentes dispositions à connaitre avant d’investir dans l’immobilier

investir dans l’immobilier
Vous comptez acheter un bien immobilier ? C’est une bonne idée de placement.  Les risques sont minimes dans ce cas et vous avez l’embarras du choix pour diversifier vos avoirs et ainsi augmenter vos gains. Mais attention, se lancer dans ce genre d’aventure ne se fait pas à la légère. Il y a en effet quelques dispositions à prendre pour éviter les problèmes et optimiser les chances de réussite de vos placements.

 

Prendre en compte de tous les frais se rapportant à votre projet d’investissement

Si vous comptez accéder à la propriété, sachez que vous ne devez pas seulement le prix du bien net vendeur. Un propriétaire aura forcément des frais annexes à régler. Ce peut être notamment les travaux de rénovation et de finition du bien pour les propriétés qui ont été bradées. Ce peut être également les travaux d’aménagement de toutes sortes afin de bien ressortir comme vous l’attendez.

Sachez également qu’il y a certaines démarches et quelques frais administratifs à régler en tant que propriétaire. Ce sont notamment les frais de notaires qui englobent également les frais de mutation et d’enregistrement de la propriété. Il y a aussi les taxes et impôts divers sur la propriété immobilière qui sont dus tous les ans.

 

Se lancer dans un bilan comptable pour connaitre votre budget

La première étape vers un bon placement financier ou immobilier est de faire appel à un comptable Saint-Gilles. Ce dernier s’adresse aussi aux simples particuliers et leur propose de leur faire un état financier pour leur permettre justement de connaitre le budget idéal pour se lancer dans le placement.

Cette démarche est utile que vous comptiez ou non demander un crédit pour financer votre placement. Il en va de la réussite de votre simulation de prêt et de la réduction des risques de surendettement.

 

S’informer sur les différents dispositifs et aides à la défiscalisation disponible

En Belgique, on encourage également les particuliers à se lancer dans les investissements immobiliers de toutes sortes.  Le but étant ainsi de prévenir la crise du logement. On parle notamment des investissements locatifs.

Quelques dispositifs de défiscalisations sont donc disponibles. Ce peut être entre autres la loi Pinel, la loi Marlaux, etc. Rééchelonnées jusqu’en décembre 2021, ces aides peuvent vous faire économiser jusqu’à 30 000 euros de taxes et impôts maximums sur 9 à 12 ans. Mais comme susmentionné, elles sont disponibles uniquement pour ceux et celles qui comptent faire louer leur bien et acheter certains types de patrimoines uniquement. Avant de vous lancer, vous devez vous informer sur les différentes normes d’éligibilités.

 

Un gestionnaire immobilier ou un courtier immobilier : faites votre choix

Enfin, pour garantir la réussite de votre placement, vous devez vous entourer de quelques professionnels. On a déjà parlé du comptable Saint-Gilles. Il reste cette fois à faire le choix entre le courtier immobilier classique ou un gestionnaire de fonds immobilier.

Le premier sert uniquement d’intermédiaire dans la transaction d’achat immobilier. Il vous facilite les démarches pendant la vente et touche sa commission en même temps que vous avez reçu vos clés. Si vous avez besoin d’aide dans l’administration en général du bien, on vous recommande plutôt le gestionnaire immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *