Faire appel à un charpentier pour vos travaux

Le travail de charpentier couvreur consiste à poser une couverture sur un support existant : tuiles, ardoises, etc. Il doit également installer les matériaux nécessaires pour les travaux d’isolation thermique et phonique.

 

Charpentier Fumel : la fiche métier de charpentier

 

Les charpentiers couvreurs effectuent des travaux de charpente étendus sur des constructions en bois, bâtiments industriels, gros œuvre et des monuments historiques. Ils sont chargés de la fabrication et pose de charpentes en bois, charpentes métalliques, toitures, terrasses, abris et autres structures, leur périmètre d’activité leur permet d’effectuer plusieurs types de travaux : travaux de couverture, travaux de toiture, travaux de rénovation, travaux d’isolation, travaux de construction, travaux d’étanchéité, etc.

 

Ils peuvent être amenés à travailler dans les chantiers de construction neuve ou rénovation ainsi que dans le secteur du bâtiment public (écoles, hôpitaux…). Les charpentiers couvreurs ont un rôle important dans l’aménagement intérieur comme extérieur des bâtiments. Les compétences requises pour exercer cette profession sont : études de dessin, connaissance des matériaux et des techniques de construction (bois, métal…), bonne condition physique.

 

Le travail du charpentier est très varié, il peut être amené à réaliser la pose de revêtements sur une structure en bois ou métallique sur les toitures, terrasses et autres structures. Il peut aussi être amené à effectuer le montage et la fabrication d’ouvrages divers pour l’aménagement intérieur comme extérieur des bâtiments. Le charpentier-couvreur doit avoir une bonne maîtrise du calcul statique afin d’assurer la sûreté des constructions qu’il réalise. Il doit également posséder un sens artistique important, car son rôle consiste à concevoir différents types de charpentes dans les règles de l’art et selon les besoins spécifiques du client tout en respectant le style architectural choisi par ce dernier.

 

Comment devenir artisan-charpentier à Fumel ?

 

Pour devenir couvreur-charpentier, il faut passer par une formation, au cours de sa formation, le technicien en charpente et couverture est amené à travailler sur des chantiers d’envergure où il sera amené à réaliser différentes tâches. En effet, le charpentier couvreur doit être capable de réaliser les opérations suivantes : réalisation des plans de coupe pour la fabrication des éléments présentant une grande complexité, exemple : (fabrication de charpentes, isolation des combles, isolation thermique, pose de fenêtres de toit pour les maisons à ossature bois, assemblage des poutres et poteaux, rénovation de toitures, pose de bardage, pose de tuiles, aménagement de combles, travaux d’agrandissement pour extension de maison, rénovation de charpentes traditionnelles).

 

La formation professionnelle continue est obligatoire pour les particuliers et professionnels qualifiés pour exercer cette profession. Ce métier n’est pas accessible aux personnes n’ayant pas un diplôme particulier. La formation continue permet au titulaire du CAP Charpentier Couvreur de développer ses comportements professionnels grâce aux formations dispensées notamment sur la conduite pratique des opérations liée au secteur BTP, l’utilisation et le nettoyage corrects des outils utilisés par le technicien ainsi que l’hygiène générale appliqués au milieu professionnel.

 

Lorsque vous suivez la formation de charpentier, vous serez capable de réaliser des travaux de menuiserie intérieure et extérieure sur les bâtiments existants ou en construction. Vous serez amené à intervenir dans différentes sphères professionnelles : la charpenterie générale, la charpenterie industrielle, l’agencement intérieur et extérieur, etc. Vous allez pouvoir également exercer votre activité dans le secteur du BTP (bâtiment), mais aussi dans celui de l’habitat individuel ou collectif en tant qu’artisan-couvreur et travaillons à votre propre compte ou parmi une équipe de professionnels dans une Entreprise de charpente.

 

La charpente peut être en bois ou en métal (acier) et elle sert à supporter le toit d’un bâtiment. Elle se compose généralement de poutres qui sont fixées sur des chevrons afin que cette structure puisse supporter un poids important tout en étant résistante aux intempéries (eaux pluviales, infiltrations).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.