Comment s’y prendre pour réduire la consommation d’énergie dans sa maison ?

Il peut être extrêmement difficile de s’acquitter des frais de consommation énergétique, surtout lorsqu’ils sont conséquents. Toutefois, il existe un certain nombre de méthodes susceptibles de vous permettre de réduire les frais de consommation énergétique. Diminuer la température de la maison, optimiser l’isolation de la maison, prendre soin des équipements de chauffage sont entre autres quelques solutions à utiliser. 

Aussi, plusieurs autres astuces sont disponibles et peuvent permettre de réduire considérablement les factures d’énergie et permettre par ricochet de réaliser d’énormes économies.

Quelles sont les techniques pour avoir une faible consommation énergétique journalière ?

Plusieurs méthodes peuvent aider à réduire votre consommation quotidienne d’énergie.

Diminuer sa consommation en chauffage

Pour réduire votre consommation de chauffage, voici quelques conseils à suivre :

  • Effectuer une bonne isolation de votre maison ;
  • Installer des doubles vitrages sur vos fenêtres ;
  • Ajuster la température des différentes pièces : une température de 19 à 21° pour les pièces viables et diminuer à 17° en nocturne ;
  • Ne pas allumer les radiateurs quand les fenêtres sont ouvertes ;
  • Réduire le chauffage dans les pièces de la maison qui ne sont pas occupées ;
  • Effectuer fréquemment la purge de vos radiateurs ;
  • Solliciter annuellement les services d’un spécialiste pour l’entretien de votre chaudière ;
  • Utiliser un système de chauffage efficace et respectueux de l’environnement en lieu et place d’une chaudière classique. 

Utiliser moins d’électricité

Il existe bon nombre d’astuces vous permettant d’utiliser moins d’électricité et de payer à temps vos factures :

  • Ne pas laisser vos appareils électriques allumés après les avoir utilisés ;
  • Ne laissez pas vos appareils électriques dans les prises si vous ne vous en servez pas ;
  • Créer sa propre électricité avec l’installation des panneaux solaires ;
  • Entretenir soigneusement votre réfrigérateur ;
  • Utiliser une faible température pour la lessive ;
  • Faites fonctionner le chauffe-eau à des heures creuses en installant un télérupteur ;
  • Faites bouillir de l’eau en ayant les casseroles fermées ;
  • Renouveler vos équipements avec des appareils qui consomment moins.

Économiser de l’énergie dans sa maison : quelques travaux qu’il faut prioriser ?

Outre les solutions citées plus haut, plusieurs travaux peuvent être effectués pour diminuer considérablement votre consommation en énergie.

Isoler les murs de la maison

Économie d’énergie par l’isolation extérieure des façades ou par l’isolation intérieure des murs.

Le mode de fonctionnement

La façade de votre maison est froide ? Il est temps d’effectuer une isolation thermique extérieure de vos murs. Ces travaux ont pour but d’installer une enveloppe autour de votre maison et d’éliminer ainsi les ponts thermiques.

L’économie à réaliser

Cette technique offre un faible chauffage et permet d’économiser près de 25 % sur sa consommation énergétique. La température des pièces de la maison s’accroît de 2,5%.

Le budget nécessaire

L’espace à isoler, le type d’isolant utilisé et la méthode employée sont inclus dans le calcul du coût de l’isolation des murs.

  • Pour l’isolation des murs par l’intérieur, prévoir un budget compris entre 40 euros et 80 euros par m² ;
  • Pour l’isolation des murs par l’extérieur à travers l’enduit, un tarif de 110 à 180 euros est à prévoir par m2 ;
  • Pour l’isolation des murs par l’extérieur avec bardage, un coût compris entre 140 et 230 euros est à prévoir.

 Les aides financières

Voici quelques moyens pour financer vos travaux d’isolation des murs.

  • L’aide pour l’isolation par l’intérieur ou l’extérieur chez la Prime Effy  est de 9 euros par m² ;
  • L’isolation intérieure des murs chez MaPrimeRénov’ offre une aide de 25 euros par m². Pour l’isolation extérieure, l’offre est de 75 euros par m² ;
  • L’éco-prêt à taux zéro offre un prêt d’environ 30 000 euros couvrant 20 années ;
  • La TVA est réduite à 5,5 %.

Procéder à l’isolation de vos combles

Il s’agit d’une tâche très simple à réaliser.

Le mode de fonctionnement

Les combles représentent la zone installée juste sous la toiture d’une maison. On dit qu’ils sont perdus, lorsque leur hauteur n’est pas suffisante pour aménager une pièce de vie. Si par contre, il est possible de les créer grâce à leur hauteur, on est en présence de combles aménageables. Peu importe le cas, il est primordial d’effectuer une bonne isolation. Pour ce faire :

Pour les combles dits perdus : il faut utiliser de l’isolant ayant une forme de flocon. Ce dernier est soufflé directement sur le sol des combles ;

En ce qui concerne les combles aménagés : on sert de l’isolant en forme de panneaux ou de rouleau. Ce dernier est disposé sur les rampants de la toiture.

Les frais à économiser

Il est possible de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur vos factures d’énergie grâce à l’isolation de vos combles.

Le budget à prévoir

L’espace à isoler est pris en compte pour établir le tarif de l’isolation. Le matériau utilisé ainsi que la méthode à employer sont également pris en considération. Pour ce faire, il faut :

  • Pour une isolation des combles perdus : une somme située entre 25 et 60 euros pour le m² ;
  • Pour une isolation des combles aménageables, le tarif est de 50 à 200 euros pour chaque m². 

Les aides financières

De nombreuses aides à la rénovation énergétique peuvent être obtenues pour vos travaux d’isolation de combles, que ce soit les combles aménagés ou les combles perdus.

  • Pour effectuer l’isolation de vos combles perdus ou aménagés, vous pouvez avoir une aide allant jusqu’à 10 euros par m² chez Prime Effy ;
  • MaPrimeRénov’ quant à lui offre une aide financière allant jusqu’à 25 euros par m² pour l’isolation de vos combles aménagés ;
  • Vous pouvez avoir un prêt de près de 30 000 euros chez l’éco-prêt à taux zéro. Ce prêt couvre une durée de 20 ans ;
  • La TVA est réduite à 5,5 %.

Effectuer l’isolation de vos sols

L’isolation des sols peut permettre de réduire la consommation d’énergie.

Le mode de fonctionnement

La fraîcheur du sol est un phénomène assez courant en période d’hiver. Cela voudra dire que l’isolation de vos sols n’est pas assez bonne. La meilleure option est d’opter pour une pose de panneaux isolants directement sur le plafond du sous-sol. Toutefois, c’est une méthode recommandée dans les cas où vos pièces habitables sont implantées dans des zones de la maison ne bénéficiant pas de chauffage telles que le garage ou la cave.

Les frais à économiser

L’isolation de vos sols vous permet de réaliser une économie de près de 10% sur votre consommation énergétique.

Le tarif à prévoir

L’espace à isoler, le matériau choisi comme isolant ainsi que la solution employée sont pris en compte dans la fixation du coût. Un prix moyen compris entre 40 et 80 euros est à prévoir.

Les aides financières

Plusieurs aides financières sont octroyées pour effectuer l’isolation de vos planchers.

  • La Prime Effy offre jusqu’à 6 euros par m² en tenant compte de vos avoirs ;
  • L’éco-prêt à taux zéro offre un prêt d’environ 30 000 euros couvrant 20 années ;
  • La TVA est réduite à 5,5 %.

Avoir des factures astronomiques peut être parfois déconcertant. Cependant, avec les quelques solutions apportées, vous serez désormais en mesure d’économiser sur vos factures d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.