Acheter sa voiture sur Facebook, est-ce risqué ?

Facebook est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Cette plateforme constitue une surface de divertissement pour certains et de ventes de véhicules d’occasions pour d’autres.

Nous vous expliquons comment se fait la vente de voiture à travers cet espace.

La vente de voiture sur le Marketplace de Facebook

La vente de véhicule sur Facebook peut se faire par des groupes ou des publications. Le cas le plus courant, c’est le recours au Marketplace de Facebook.

En effet, nous pouvons considérer le Marketplace de Facebook comme une vitrine dont se servent beaucoup d’escrocs. Vous pourrez voir des publications de vente de voiture allant de 1 à 5 euros. Les supposés vendeurs proposent ces montants afin de capter l’attention de leurs victimes.

Généralement, le vrai prix se retrouve au sein de l’annonce. Certes, on ne peut pas forcément dire qu’il s’agit d’une arnaque. Cependant, il y a de fortes chances qu’un vendeur qui passe par une technique pareille pour vous attirer ait un esprit mal tourné. Ainsi, il pourrait dissimuler de probables défauts du véhicule. 

Nous vous exhortons donc à la plus grande prudence afin d’éviter les arnaques. Aussi, il y a des annonces qui n’ont rien à voir avec des « ventes ». Ce sont plutôt des offres de « rachat ».

Attention aux discussions de ventes qui passent uniquement par Facebook Messenger

Certaines discussions liées à la vente ou l’achat des véhicules sur le Marketplace de Facebook passent par Messenger. Il s’agit d’un couteau à double tranchant. Autrement dit, il en ressort des avantages et des inconvénients. Dans tous les cas, c’est à vous d’être attentif. N’hésitez pas à parcourir le profil du vendeur. Ainsi, vous pourrez savoir s’il s’agit d’un faux compte ou pas. 

Un détail sur lequel vous devez vous attarder pour savoir s’il s’agit d’un vrai compte Facebook, c’est la date de création du compte en question. Vous pouvez également parcourir les anciennes publications du vendeur et toute publication qui mentionne son nom. Vérifiez par la même occasion si des photos ont déjà été publiées par le vendeur.

Soyez très réticent face à des profils créés récemment ou des profils ne contenant pas de photos. La plupart des habitués des réseaux sociaux sont exposés à des risques d’arnaques. Pour ne pas vous faire avoir, il serait mieux de demander le numéro de téléphone du vendeur. Au cas où vous auriez des doutes à l’égard de ce dernier, le mieux serait de lâcher l’affaire. Si par ailleurs l’indicatif du numéro du vendeur n’est pas conforme au vôtre, rebroussez chemin. 

Au cas où la personne refuserait les appels téléphoniques sous de quelconques prétextes et préfèrerait des messages SMS ou mail, sachez qu’il y a probablement des risques d’escroqueries.

Méfiez-vous également des vendeurs qui demandent des paiements via mandat-cash ou Western Union sans que vous soyez en possession de votre nouvelle voiture. Rassurez-vous aussi que cette dernière est bien fonctionnelle.

La vente de voiture dans les groupes de vente

Une inscription dans des groupes de ventes vous permettra de voir et de recevoir des notifications de vente. Pour ce qui est des publications de vente dans les groupes, vous avez la possibilité de liker, de commenter puis de partager. Tandis que sur le Marketplace, vous ne pouvez que contacter et partager.

En nous basant sur des enquêtes effectuées, nous pouvons vous dire que les cas d’arnaques se caractérisent par :

  • Un produit vendu à vil prix. En général, les voitures proposées sont vendues à des prix 2 ou 3 fois inférieurs au prix initial. Prenons le cas d’une voiture qui vaut 6000 euros, mais qui est vendu à 2500 euros dans un groupe de vente ;
  • Un profil assorti à un prénom à consonance moderne ou féminine ;
  • Une description du véhicule avec une trop grande précision miroitant un bon état, une carrosserie parfaite, un très bon entretien de la voiture. En général, l’annonce se termine par « plus de détail en mp » ou « contactez-moi en privé si vous êtes intéressé ».
  • Une publication de la voiture dans un endroit qui ne correspond pas à l’emplacement du vendeur ;
  • Dans la plupart des cas, le vendeur désactive automatiquement les commentaires après la publication faite. Ainsi, les personnes ayant compris qu’il s’agit d’une arnaque n’arrivent pas à en faire part aux potentiels acheteurs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le vendeur dirige les personnes intéressées en messagerie privée.

En définitive, nous pouvons affirmer que le fait d’acheter sa voiture sur Facebook n’est pas une belle initiative puisque vous êtes exposés à des cas d’arnaques. Le mieux serait de conclure l’affaire en présentiel et de vous assurer que la voiture est en parfait état.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.